Les X-Men se tapent l’affiche

Récemment, la Fox, productrice des films X-Men, a été accusée de promouvoir le sexisme par son affiche qui fait la promotion du dernier opus de la licence.

L’affiche en question :

téléchargement

Ladite affiche a été exposée uniquement aux USA.

De suite, on a assisté à une levée de boucliers de la part des défenseurs des films, comme quoi les féministes voient du sexisme là où il n’y en a pas. J’ai d’ailleurs eu une curieuse discussion sur Facebook à ce sujet, comme quoi je manquais d’arguments. En général, quand je n’ai pas d’arguments, je la boucle.

Selon moi (vous avez le droit de n’être pas d’accord, mais c’est mon blog = mon avis), si, cette affiche pose problème.

Juste un chiffre pour commencer : chaque année, en France, une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint (source). 100 % des femmes se font quotidiennement harceler (source). 600 000 femmes sont battues aujourd’hui par leur conjoint (source).

Rappelons que cette affiche a été exposée aux Etats-Unis. Je ne connais pas les chiffres pour les States, mais gageons qu’ils ne sont plus glorieux (pour exemple).

Alors que j’expliquais que le meme ou Deadpool disait que tout cela n’était qu’une affaire d’hypocrisie était faux (je ne l’ai pas retrouvé et de toute façon, je ne tiens pas plus que ça à l’afficher ici), on m’a opposé divers arguments, tous réfutables. Allons-y.

  • Ce n’est pas du sexisme, des hommes aussi sont battus. Des hommes aussi sont battus, j’en convient. Un homme meurt tous les 14,5 jours sous les coups de sa conjointe. Ce n’est pas une stat’ à négliger, et je ne le fais pas. Je ne cautionne pas cela non plus. Toutefois, l’ONU estime que  sur l’ensemble des victimes, 80% sont des femmes ou des filles. 80%. Sans vouloir hiérarchiser l’importance des combats, on note que la balance penche largement d’un côté non ?
  • Les gens sont intelligents, ils comprennent que ce n’est qu’une affiche. Ce n’est pas certain du tout. Vous connaissez les X-Men parce que vous avez lu les comics / vu les films. C’est mon cas. Et vous savez quoi ? J’adore. X-Men prône l’égalitarisme, la tolérance, les personnages sont diversifiés, tant en terme de couleur de peau que de genre (un personnage trans ne serait pas de trop d’ailleurs). Les personnages féminins ne sont pas des faire-valoir des hommes. Elles ont un vrai rôle, des vrais avis, prennent des décisions qui changent leurs vies, et ne sont pas des niaises qui veulent se donner des frissons avec un milliardaire pervers (Toute références à 50 nuances de Grey serait fortuite).
    Ceci dit, tout le monde ne connait pas cet univers. Imaginons le premier clampin venu qui n’est pas tout à fait tendre avec sa femme. Il se balade il voit ça. Il n’y prête pas attention parce que c’est son quotidien. C’est normal. Le problème de cette affiche c’est la banalisation.
  • Les adultes sont capables de réfléchir et de voir que ce n’est un film. Ce n’est pas un film pour les enfants ! Mais les enfants se promènent dans la rue. Ils voient l’affiche. Ça leur dit quoi du droit des femmes ? Qu’étrangler une femme c’est normal et d’ailleurs, on peut même le faire dans la rue sans que ça pose problème. Encore une fois : banalisation de la violence faite aux femmes. Ensuite, comme quoi les enfants ne voient pas ce film, alors là, j’en doute fortement ! Quand on voit que des parents se sont plaints que Deadpool n’était pas adapté aux plus jeunes, qu’ils ont du sortir de la salle, malgré les avertissements répétés à ce sujet… M’est avis que bien des gamins ont vu des trucs qui ne leur étaient pas destinés. Sans parler de tout ce qu’ils voient à la télé, qu’ils regardent sans surveillance.
  • Moi je vois juste une gentille qui se fait taper par un méchant, c’est deux Sans titre.pngcombattants quoi… La violence n’est jamais acceptable. Même si on avait mis deux hommes cisgenre blancs et également baraqués, non, ce n’était pas possible d’afficher ça dans la rue. Pas plus qu’entre deux noir, deux gays, deux femmes… Oui, il y a de la violence dans les films. OK. Acceptable, parce que les films sont des fictions. Et on serait bien bêtes de penser qu’un film de super-héros se passerait dans le monde des Bisounours.  Mais ces films s’adressent à un public averti. Les jeunes enfants ne sont pas supposés les voir. Les parents sont supposés vérifier le PEGI avant d’emmener leurs enfants au ciné. Le problème c’est que cette affiche s’offre à tous les regards, sans distinction. Pourtant, prenons la première trilogie, les affiches étaient splendides sans se montrer ostentatoires, et sans spoiler…

Comme je le disais plus haut, le problème c’est l’affiche. A aucun moment on n’attaque le film. On pense juste à l’affiche, sortie de son contexte, comme ça, à froid. Et pourquoi concentrer la publicité sur précisément cette image là, quand tant d’autres sont aussi, sinon plus, représentatives de l’univers des X-Men ?

On peut d’ailleurs se poser la question des communicants de la Fox. De toute évidence, ils ne compte pas beaucoup de femmes dans leurs rangs.

Enfin, comme on dit, il n’y a pas de mauvaise publicité. Tout buzz est bon à prendre. On peut s’interroger sur leurs intentions.

Pour finir, rappelons que la Fox a immédiatement fait retirer toutes les affiches et a présenté des excuses. Soyons bons joueurs, acceptons-les, et espérons que cette polémique les fera réfléchir à l’avenir.

 

Publicités

Une réflexion sur “Les X-Men se tapent l’affiche

  1. S’offusquer de cette affiche car elle « banalise la violence » pendant que des contenus bien plus violents ou à caractère sexuels circulent un peu partout… C’est, selon moi, pas pertinent dans le sens où il y a bien plus grave à dénoncer avant cette affiche.

    Je ne pense pas que cette affiche soit interprétée comme une banalisation de la violence envers la femme. Ni même de la violence en général. Celle-ci est présente dans les médias depuis des années maintenant et si on interroge un échantillon de personnes j’imagine que la quasi-totalité répondra que la violence physique ou verbale n’est pas quelque chose de normal. De même, j’imagine que 95 % de la population (enfant comme adulte) jugerait une agression dans la rue comme une situation anormale.

    (Bon article au passage, je respecte ton avis et tes arguments mais je n’y adhère pas. Je tente simplement une critique constructive :))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s