La Croatie comme si vous y étiez – Jour 5 : Le fjord de Lim

Nous sommes donc partis ce matin vers Rovinj. Mais décidément, la belle se défile car nous n’y sommes jamais arrivés.

En cause ? Nous n’avons pas voulu prendre l’autoroute, car il n’y avait que deux sorties. Autant prendre la nationale, comme ça, on voit du pays !

Sauf que… la nationale longe le fjord de Lim, le seul fjord du bassin méditerranéen. Et que la vue était si belle que nous avons décidé de nous arrêter. « Nous irons à Rovinj après ! » avons nous joyeusement dit, naïfs que nous sommes.

Premier arrêt au fond du fjord.

Mer azur et chaude, paysage sublime, étonnant contraste entre le bleu de l’eau et le vert de la végétation, franchement, ça aurait été dommage de passer tout droit.

Nous avions connaissance d’une caverne de pirates, qui devrait se situer dans le coin. Nous la trouvons sur notre GPS, qui nous indique joyeusement 6,2 km. Heu, OK, on va tenter de se rapprocher en voiture alors.

Nous arrivons donc à un petit coin tranquille le long de sentiers de randonnée,à 4 km de notre destination. On se dit qu’on va y aller tranquilles, faire des pauses, et qu’à la caverne, on se baignera.

C’est donc parti pour cette très belle balade. 4 km. Avec les enfants bien sûr !

Nous croisons un château abandonné.

C’est du sentier bien large, bien balisé. Facile mais long.

Et nous arrivons enfin ! La caverne a été aménagée en bar. Nous sommes heureux de nous asseoir, commandons des hot dog et un mojito pour moi.

IMGP4797

 

Puis nous partons à l’exploration du coin. Nous visitons la grotte proprement dite, et faisons le tour des lieux. Il y a un mas, où l’on peut monter. C’est très raide, et avec les enfants, je ne suis pas rassurée.

 

Nous pouvons admirer de beaux cactus, et une jolie bestiole vient butiner.

 

Dans un rocher, nous voyons nicher des chauve-souris. La photo n’en montre pas grand-chose, mais si vous êtres attentifs, vous en verrez une, suspendue derrière les plantes.

IMGP4791

Nous cherchons un petit coin de plage. Et c’est là que a se corse. Les rochers tombent à pic dans l’eau. Impossible de se baigner, on ne pourrait pas remonter. C’est donc un peu blasés que nous faisons le chemin inverse. 4 km, vous avez suivi. C’est à dire que quand on arrive à la voiture, on a 8 bornes dans les pattes.

Les enfants ont été géniaux sur ce coup, parce que bon, on est partis en leur disant « on va à la plage ! ». Et la seule remarque que j’ai eue, de la part d’Ezio, 4 ans , c’est « Je commence à avoir mal aux pieds maman ».

Inutile de dire que nous sommes rentrés, et que Rovinj est reprogrammée demain !

IMGP4842

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s